Montchat du XX° au XXI°siècle

Commémoration des Résistants sur Montchat /1

✸Nous aurions dû entamer la commémoration du cours Dc-long lors des Journées du Patrimoine avec diverses restitutions publiques que la désorganisation due à la crise sanitaire a grandement perturbé. Nous allons donc partager avec vous une partie de la collecte concernant les faits et souvenirs de la II°Guerre-Mondiale à Montchat au fil du temps…
Cette semaine, voici les plaques de rue ou plaques mémorielles de Montchat qui rappellent cette époque.

 

IIGM plaq Givre 7-rouxsoignat derail*     7 rue Roux-Soignat

Capture d’écran 2020-09-23 à 13

IIGM plaq Favier 23-Roux-Soignat derail      23 rue Roux-Soignat

Capture d’écran 2020-09-23 à 13

IIGM plaq girard 84-Genas derail     84 route de Genas

Capture d’écran 2020-09-23 à 13

IIGM plaq Lavrut 104-lacassagne derail*    104 avenue Lacassagne

Capture d’écran 2020-09-23 à 13

 

Capture d’écran 2020-09-23 à 197 rue René & Marguerite  Pellet

Rene PELLET Lt Colonel 7 rue René & Marie PELLET 69003

René Pellet notice

 

 

PLaq Place Jules HOTTIN voi

notice Jules Hottin résistant Lyon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d'autres plaques au fil des semaines…

un plan inter-actif du C.H.R.D. montrait tous ses lieux, mais il n'est plus accessible… <https://urlgo.fr/VE88>

Posté par Montchat-XX-XXI à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Mur Peint de ShamSham à Montchat

✸Montchat compte de nombreux murs peints, dont une carte, déjà présentée ce printemps, rend compte. À la veille de la destruction des bâtiments qui ont accueilli la Friche Artistique dite Lamartine, à Montchat, voici un focus sur le Raton de Ville de l'artiste ShamSham… 

Capture d’écran 2020-09-10 à 16

Shamsham a 40 ans, c'est un Normand et Lyonnais d'adoption. Il a un animal fêtiche qu'il graphe : le chameau... d'où son nom d'artiste. (extrait de l'entrevue faite par un membre du Collectif de Montchat)

Capture d’écran 2020-09-10 à 17


"Le matériel pour réaliser la fresque a couté 800€, réalisée en 4 jours et intégralement financé par les recettes de Lamartine à la Plage de 2017 (rendez-vous annuels de la Friche Artistique avec le quartier et les quartiers voisins). ShamSham a commencé le mur peint par le bas, puis avec une échelle, puis enfin avec une nacelle louée, il a fini avec des cordistes pour faire les fonds." extrait de l'entrevue téléphonique avec l'artiste par le Collectif de Montchat

Capture d’écran 2020-09-10 à 17

 "L'inspiration provient d'un voyage au Costa Rica où des ratons-laveur venaient cambrioler son habitation. L'occupation provisoire de la friche lui a rappelé cette situation : le raton veille et se tient prêt à s’immiscer." Les artistes de la friche sont comme ces ratons-laveurs…
L'idée est aussi de représenter des quartiers de villes, On y reconnaît ainsi la basilique de Fourvière, le hangar de l'opéra, la gare de Villeurbanne… 

Shamsham serait ravi de refaire une fresque similaire et plus aboutie à Montchat...

 

Il faudrait en savoir plus sur la composition…

 

Capture d’écran 2020-09-10 à 17
Le mur avant 2017… 

Le bâtiment sur lequel repose le mur peint n'est plus en bon état et l'artiste avait bien conscience que son œuvre serait temporaire. Le bâtiment principal que vous voyez sur la photo, ainsi que les annexes en arrière vont être démolis. Cela va permettre d'agrandir les périmètres sportifs en arrière qui relèvent de l'A.S.Montchat.

Cet été, des habitants se sont levés pour connaître le projet ; une demande de réunion en mairie a été faite, afin d'envisager le futur de cet espace qui relève aussi bien du sport, de la voirie, des espaces verts et, sur demande de certains, de la culture. Au départ l'idée d'une poignée d'habitants a été de sauvegarder le mur peint pour son originalité, son envergure et sa réalisation. Une pétition, a été lancée afin de connaître l'avis des citoyens : intéressés, indifférents ou opposés. La presse locale a largement suivi la mobilisation pendant l'été 20.
D'autre part, l'idée n'était pas de jouer la culture contre le sport et l'A.S. Montchat a proposé que l'ensemble des murs qui encadrent ses terrains soient peints de diverses fresques, poursuivant l'idée de pépinière que le fut la Friche Lamartine.

La mairie a répondu par m@l aux habitants mobilisés et intéressés aux projets et va les associer : m@l du 5 août 2020.

"Bonjour

Suite à la discussion engagée avec mes adjoints Marion Sessiecq [démocratie participative], Silvère Lataix [élu référent pour Montchat] et Philomène Récamier [culture], sur le devenir de la fresque raton-laveur, et dans la continuité des échanges déjà engagés, je vous confirme que la nouvelle équipe municipale est favorable à l'agrandissement du stade prévu au mois de septembre.

Cet aménagement en faveur des jeunes, et de sportifs de tous âges, entraînera de fait la destruction du mur peint.

Bien que cette fresque ait toujours été prévue pour être éphémère, je vous confirme le désir de la nouvelle équipe du 3e de faire émerger une ou plusieurs nouvelles œuvres artistiques sur le territoire, en lien ou non avec l'oeuvre existante.

Nous sommes ainsi tout à fait volontaires pour engager des discutions avec le collectif comme de façon plus globale avec les Montchatois, afin de travailler ensemble sur les modalités de création de ces futurs projets.

Pour ce faire, je vous proposerai une rencontre à la Mairie du 3e dans la deuxième quinzaine de septembre. Une date vous sera soumise début septembre.

La volonté de notre équipe de travailler dans le dialogue avec les habitants, dans la co-construction avec les forces vives du territoire, est bien réelle. Nous ne saurions par contre cautionner des interpellations par voie de presse. Un courrier ou un mail à mon attention trouvera toujours plus d'écho qu'un article.

Dans l'attente de vous rencontrer très prochainement,
Cordialement,"

Véronique DUBOIS BERTRAND

Maire du 3ème Arrondissement de LYON
Conseillère Municipale
Conseillère Métropolitaine

 

Capture d’écran 2020-09-12 à 19

 

 

 

Nous vous tiendrons au courant de la suite de cette action sur cette page…
repassez par là quand vous voulez !

 

 

 

Posté par Montchat-XX-XXI à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Maison Chometton

✸Une des plus anciennes maisons du quartier, dans un passage privé, va disparaître… Le passage relie les rues Trarieux et Laviolette et porte divers noms en fonction des références qu'on y attache.

Capture d’écran 2020-08-10 à 11

En apparence c'est une maison de rue rénovée par son propriétaire qui savait mettre la main à la pâte…

Capture d’écran 2020-08-10 à 11Capture d’écran 2020-08-10 à 11

 Le bâtiment était d'origine rurale, rénové par le nouveau propriétaire au début des années 2000/…

Capture d’écran 2020-08-10 à 11

Autrefois elle était connue sous le nom des précédents propriétaires : les Chometton, comme le prouve le cadastre…

AML cadast chometton 1913 vuens
l'extrait de cadastre de 1913, nous indique que le propriétaire se nomme Lurernière.
Le tènement est tout en longueur dans le sens Est/Ouest. Il recueille une partie des eaux pluviales du secteur. On y repère un puits et une citerne.

Sur l'extrait de 1934, le nom de Chometton apparaît. Le passage, privé, porte le nom de la rue qu'il précède et ceux des propriétaires riverains.

AML cadast chometton 1934

Extrait du cadastre de 1947

AML cadast chometton 1947

 

Extrait de 1965

AML cadast chometton 1965

 

Extrait de 1977

AML cadast chometton 1977

 On voit bien le maintien des écoulements et collectes. Gageons que cela servira de piscines, comme annoncé !

 

Si vous avez des photo d'époque, surtout, contactez l'auteur svp !

 

 

 

Jeanne d'Arc et st-Isidore, Autres Rues Anciennes

✸Pendant le confinement, vous avez peut-être arpenté les rues du quartier lors votre heure de sortie... et vous avez remarqué des plaques qui rappellent le passé rural du quartier !
Des habitants ont photographié pour nous les plaques de rue qui rappellent cette période : témoignage visuel !

Jeanne-d'Arc et st-Isidore ont aussi leur rue !

*Il a été de coutume de donner le nom de saint ou autre personnage religieux, aux voies des campagnes comme des cités. Le XIX°siècle n'y a pas échappé et Monplaisir a toute une floppée de noms de saints à qui se vouer. À Montchat ils ne sont pas très nombreux : ste-Marie, st-Charles. Vous remarquerez que la plupart sont des saints masculins, hormis la mère de Jésus ! 
Mais il y a tout de même Jeanne d'Arc qui à l'époque n'était pas canonisée…  (canonisation tardive d'avril 1909). La voie n'apparaît pas sur le croquis de 1858 : a-t-elle été ouverte après ? avant la I°Guerre-Mondiale ? (si quelqu'un veut se fendre de la recherche d'archives… il est le bienvenu dans le blog ! ).  De toute manière, ce nom va bien dans le style ou la pensée de l'époque… et voilà donc le chemin vicinal n°135 baptisé !

chem-vi 135-jeannarc Ydiday
©collection privée

 

 

*Quant à st-Isidore, on peut se demander pourquoi a-t-il été choisi ? Ni G.Bazin, ni J.Pelletier ne le disent… Était-ce un saint de la famille ? un souvenir de voyage ? un vestige de la campagne alentour ? Il n'apparaît pas dans le croquis cité ci-dessus… Là encore il faudrait se plonger dans les archives… à votre bon cœur !
Le chemin vicinal n°76 reçut ce nom un jour… 

chem-vi 76-isidore Ybrulard    chem-vi 76-isidore Ypoilus

 

°"Lyon Pas à Pas" de Jean Pelletier 222p éd. Horvath 1995
°°"Rues de Lyon" de Louis Maynard 399p éd Jean Honoré 1980
°°°"Montchat, Lyon-3°", de Georges Bazin 104p réed Bellier 1956/2013

 

☛Si vous trouvez d'autres plaques qui nous auraient échappées : n'hésitez pas ==>  contactez l'auteur, avec une photo c'est mieux !

 

 

Posté par Montchat-XX-XXI à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Louise, la Rue

✸Pendant le confinement, vous avez peut-être arpenté les rues du quartier lors votre heure de sortie... et vous avez remarqué des plaques qui rappellent le passé rural du quartier !
Des habitants ont photographié pour nous les plaques de rue qui rappellent cette époque : témoignage visuel !

Selon une certaine habitude locale, la rue Louise vient du prénom de Mme Richard-Vitton (Louise Vitton) même, preuve que la marque féminine des lieux était déjà dans les mœurs en ce moment du XIX°siècle…
Quand le chemin vicinal n° 177 est-il devenu Louise ? Ni Pelletier, ni G.Bazin n'en parlent, mais le croquis de promotion pour l'aménagement du lieu-dit introduit bien ce prénom et cette voie en 1858.

kt mtchat dess 1858

chem-vi 177-louise Ychateau

Le cas de Montchat est particulier, comme l'exprime Jean Pelletier° (pp111) : "La famille Richard-Vitton, à partir de 1855/56, lotit son immense domaine, mais elle y impose, moyennant la cession de cette voirie à la ville : une place de la Reconnaissance et les noms ou prénoms des membres de sa famille, d'Antoinette à Julie, en passant par Julien et Henri…"
L'arbre généalogique de la famille se trouve dans le livre de G.Bazin°°

 

°"Lyon Pas à Pas" de Jean Pelletier 222p éd. Horvath 1995
°°"Montchat, Lyon-3°", de Georges Bazin 104p réed Bellier 1956/2013

 

Posté par Montchat-XX-XXI à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Chemin Central : Chemins Vicinaux Locaux :

✸Pendant le confinement, vous avez peut-être arpenté les rues du quartier lors votre heure de sortie... et vous avez remarqué des plaques qui rappellent le passé rural du quartier !
Des habitants ont photographié pour nous les plaques de rue qui rappellent ce passé : témoignage visuel !

chemin vicinal n°178 : la rue Charles Richard

*À la construction du quartier, une voie prévue sur le schéma menait de la place de la Reconnaissance au château, puis devait se prolonger au Sud. Le dessin ci-dessous ne nous indique pas la partie Sud du quartier.
La rue est nommée Richard-Laforest. G.Bazin° explique "nom de la famille Richard associé au nom de son épouse Julie Laforest décédée en 1904". Pourquoi est-on revenu au nom du fils aîné des Richard-Vitton ? (voir ci dessous)

kt mtchat dess 1858

 

chem-vi 178-richard

chem-vi 178-richard Ylong pharmacie
Si vous avez la photo de la plaque du dessous qui manque sur la photo à gauche ??

 En fait la rue n'a pas été plus loin que la rue Basse-Besson (alias F.Buisson). 

 

Deux lecteurs sont venus à la rescousse de la question :

Capture d’écran 2020-07-27 à 23
extrait de < http://lagazettedesjeudis.overblog.com/2014/03/quand-propières-nous-ramène-à-lyon-9.html >

Or Démophile Laforest (notaire) est mêlé à une escroquerie révélée en 1863 qui l'oblige à l'exil en Angleterre. Sa légion d'honneur lui est retirée en 1864 suite à sa condamnation : c'est l'infamie. La rue ne peut plus porter son nom.  (voir le commentaire en bas du billet)

 

 

°Montchat, Lyon-3°, de Georges Bazin 104p réed Bellier 1956/2013 

 

 

 

Posté par Montchat-XX-XXI à 18:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Chemins de Montchat & de Platacul : Chemins Vicinaux Locaux :

✸Pendant le confinement, vous avez peut-être arpenté les rues du quartier lors votre heure de sortie... et vous avez remarqué des plaques qui rappellent le passé rural du quartier !
Des habitants ont photographié pour nous les plaques de rue qui rappellent ce passé : témoignage visuel !

Chemin de Montchat & Chemin de Platacul

Le second nom vous dit encore moins que le premier ? C'est que vous êtes un nouvel habitant ! 

*Éclairons d'abord le premier nom par sa plaque : "chemin vicinal ordinaire n°59", qui mène de Grange-Blanche à la place Henri à Montchat. C'est une petite voie locale…

chem-vi 59-florence YTrarieuxX

Le nom de la rue a été changé à la Libération. Il fait partie des hommages rendus à ceux qui ont perdu la vie pendant la II°Guerre-Mondiale et en même temps à un médecin comme bon nombre de voies du secteur. Nous en reparlerons lors de la commémoration de septembre 20 (Dc-Long).

kt mtchat 1906 voies florence trarieux
e
xtrait du plan de Lyon de 1906 avec indications du chemin de Montchat (en jaune) et le chemin vers st-Denis de Bron (en orange)

*Le chemin vicinal n°71 mène de Grange-Blanche à Bron, c'était au XVIII° siècle le chemin de Platacul° (p-ê du nom d'une propriété à partir d'un nom de plante = qui sait le nom courant ? ). En fait il allait jusqu'au rampeau du Vinatier (boulevard Pinel) qu'il coupait et continuait tout droit sur Bron pour rejoindre l'actuelle rue de la Marne que l'hôpital a coupée à sa construction. Le chemin rejoignait la vieille voie de la Pagère en angle droit, qui, elle, conduisait à st-Denis de Bron comme le montre la carte suivante.

chem-vi 71-trarieux Yomer      chem-vi 71-trarieux Ylacassagne

kt 1856-66 ign lyon-E
carte ign 1856/66 : vous voyez le chemin de Platacul partir du domaine Aubenas (Grange-Blanche) à gauche, passer au nord et après un coude filer vers l'Est 

 

°confirmé par G.Bazin dans son livre "Montchat, Lyon-3°," de Georges Bazin 104p réed Bellier 1956/2013

 

 

Posté par Montchat-XX-XXI à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Chemins Vicinaux Locaux : Château / Eugénie

✸Pendant le confinement, vous avez peut-être arpenté les rues du quartier lors votre heure de sortie... et vous avez remarqué des plaques qui rappellent le passé rural du quartier !
Des habitants ont photographié pour nous les plaques de rue qui rappellent ce passé : témoignage visuel !

chem-vi 176-chateau Ylouise

 *Une allée rectiligne, bien tracée, ombragée, menait à la maison-forte de Montchat : l'allée du Château… 
devenue chemin vicinal n°176, et de nos jours avenue du Château pour sa largeur et ses arbres…

Capture d’écran 2020-06-05 à 18

Comme pour les autres voies, on ne sait quand elles sont apparues, ou quand elles ont été ouvertes. Il est possible que celle-ci date du XVIII°.  Ne nous trompons pas : les platanes de la carte postale ont une vingtaine d'années. Reste à savoir de quand date la photo !

De nos jours ce sont d'autres arbres : (petit jeu) lesquels ? 

kt 1856-66 ign mtchat
e
xtrait de la carte ign de 1956/66 

 

*Autre voie proche de la précédente, avec une consonnance impériale : le cours Eugénie, créé de toute pièce et baptisé en 1860 (Pelletier°). Il est aussi bordé d'arbres et a été agrémenté de bacs fleuris ses dernières années, sans que cela soit fini…  C'était le chemin vicinal n°153. 

ch-vi 153-eugenie Ylacassagne   chem-vi 153-eugenie Ylacassagne

Capture d’écran 2020-06-05 à 18
photo du début du XX° vraisemblablement.
Les arbres de la photo ne sont pas ceux de maintenant…

 

°Lyon Pas à Pas de Jean Pelletier 222p éd. Horvath 1995
 

 

Posté par Montchat-XX-XXI à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Municipales 20 : Paysage Électoral de Montchat

✸À l'issue des élections de 2020, voici un récapitulatif des expressions électorales dans le quartier pour les municipales.

*au 1°tour : paysage électoral de mars 20

 

Capture d’écran 2020-07-03 à 14

 

 

*2°tour : paysage électoral de juin 20

Capture d’écran 2020-06-29 à 16

 

 Ce qui se représente ainsi sur un extrait de carte parue dans rue89Lyon

election 20 municipales tour2 kt

 

pour en savoir plus  voyez le site officiel de la Préfecture…

 

*d'autres billets sur ce thème :
tapez "électoral" dans le moteur de recherche interne 

 

Posté par Montchat-XX-XXI à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Feuillat / Sablonniers : Chemins Vicinaux Locaux

✸Pendant le confinement, vous avez peut-être arpenté les rues du quartier lors votre heure de sortie... et vous avez remarqué des plaques qui rappellent le passé rural du quartier !
Des habitants ont photographié pour nous les plaques de rue qui rappellent ce passé : témoignage visuel !

1906 kt-extr feuillat-sablonniers
extrait d'un plan de 1906

 

 *Le chemin de Maisons-Neuves à Monplaisir était vraisemblablement une des plus anciennes voies transversales du quartier, non pas du quartier : des limites du quartier. Il reliait les deux quartiers cités comme chemin vicinal. Il prit le nom actuel en 1880, selon Pelletier°. Ce qui nous étonne un peu, vu que les voies secondaires n'avaient pas du nom au XIX°. Feuillat, qui n'a pas de prénom, était ingénieur (né en 1825 / ✝ en 1877) et président du Conseil Général du Rhône de 1875 à 1877 (Maynard°° dit 1873, ce qui est repris de/par Bazin°°° en 1955).

 
*Paralèle et non loin, le chemin des Sablonniers, ce nom viendrait de la carrière des Sablons (parc Bazin). Personne n'en parle… Maintenant et apparemment depuis 1954, ce chemin vicinal n°130 est devenu la rue est Professeur Rochaix.

Capture d’écran 2020-06-05 à 16

 Aucun des livres consultés pour la connaissance des rues, ne donne la date d'ouverture ou une période de création. Ils se contentent (et c'est déjà un gors travail) de fournir un index de noms propres, ou devenus tels. 

 

°Lyon Pas à Pas de Jean Pelletier 222p éd. Horvath 1995
°°Rues de Lyon de Louis Maynard 399p éd Jean Honoré 1980
°°°Montchat, Lyon-3°, de Georges Bazin 104p réed Bellier 1956/2013

 

 

Posté par Montchat-XX-XXI à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,