*Suite de la lecture de plans historiques de la Rive-Gauche du Rhône.à Lyon mentionnant Montchat.

•Mornand, syndic de la Guillotière (ancêtre du maire - avec moins de compétences - dans les territoires ruraux), fait tracer aux environs de 1710,

ce Plan Général du Bourg de la Guillotière, Mandement de Bèchevelin en Dauphiné

pour Monsieur le Marquis de Rochebonne, Commandant pour le Roy dans le Lyonnais, Forez et Beaujolais.

(càd pour le commandant de la province voisine°)

kt 1710 mornand AML

ce dessin réédité au XIX° (ce sont des copies qui sont parvenues à la BML - R cote 5170 - et aux AML - cote 2 S 13 -) est orienté Ouest/Est à l'échelle : 1/10 000e.

On y voit tous les chemins du territoire, les bâtiments sont dessinés, ainsi que les arbres. Là aussi le sens des perspectives de l'époque, n'est pas le même que le nôtre.

Le pointillé "_._._." indique les limites historiques de Bèchevelin°°.

En haut et donc à l'Est, se trouve le Rampeau du Vinatier (Pinel) sur le plateau aux limites de Bron sous lequel est inscrit "limite de Bèchevelin".

Le dessin est centré sur la Grand-Rue de la Guille qui part du pont du même nom, et va rejoindre la route de Grenoble, nommé ici par "chemin de Bourgoin". Le nom change à la Croix des Sables que certains ont connu, et qui a une illustration dans ce dessin.

À proximité, un domaine dans son clos : Grange-Blanche appartenant à un certain "Servierre" ; la terre y est "sableuse".

Au Nord (càd à gauche) le chemin de Genas.  

1710 kt mornand guille-E det

Ainsi de près, on distinguerait l'actuelle voie de Trarieux, ainsi qu'un "chemin des Pins" qui mène directement du chemin du Sacré Cœur (rue P.Bert) à la maison-forte que nous connaissons ; on dirait un prémice de nos rues actuelles ; mais c'est un peu de la fiction.

En bas, au milieu, vous voyez le château des Tournelles (Monplaisir-3°). Entre celui-ci et les collines de l'Est, des terres cultivées, mais "des terres maigres". Au Sud, sur st-Alban se trouvent "des vignes" (à droite de la Montée des Sables).

 

kt 1710 mornand mtchat MF

"Montcha" se situe au pied de moncelets boisés, mais ici il y en a plusieurs et elles sont parsemées de bois, alors que dans la carte de Verdier, ces illustrations étaient plus regroupées. Vous noterez que le lieu-dit s'écrit ici sans T ni L. La maison est surmontée d'un haut toit dont nous ne connaissons pas la légende.

Plusieurs autres bâtiments sont répertoriés sur ce territoire : deux sont sous le nom de "Coloin" et l'autre "Dodal".

 

°pour mémoire à cette époque, ici c'est le Dauphiné et non le Lyonnais.

°°Bèchevelin est le nom médiéval du territoire de la Rive-Gauche du Rhône chère à G.Bazin, qui a fait un film pour expliquer cette histoire locale.

Yannick Bourbon

 

•billet sur la Maison-Forte de Montchat ;