*Une 'intéressante exposition aux Archives Municipales de Lyon, reconstitue la vie pendant la I°Guerre-Mondiale. Un chapitre est consacré à "se divertir" et il y est question de cinéma. Bien que rien ne soit précisé sur le quartier, voici ce qui y est dit :

•"Avec la pression quotidienne de la guerre, le besoin de s'évader et de se divertir devient vital. Au début du conflit, beaucoup de salles de cinéma ferment leurs portes, faute de personnel, mais aussi par manque de moyens financiers. Certaines ferment temprairement, d'autres de manière définitive. Peu à peu des cinéma rouvrent et deviennent le loisir principal des Lyonnais et des soldats présents à Lyon. Cependant le nombre des séances diminue à cause des restrictions en électricité et de l'obligation de fermer à 21h. Malgré les lourdes taxes créées durant les premières années du conflit, les recettes augmentent grâce à l'augmentation du nombre de soldats qui cherchent à s'occuper. Le cinéma connaît alors un essor, avec même quelques grandes salles ouvertes : exemple avec le Gloria, avenue de Saxe en 1915."

14/18 - Lyon, jour après jour : le quotidien des habitants pendant la Grande Guerre du 4 octobre au 23 février 2018 place des Archives (Derrière les Voûtes de Perrache).

Capture d’écran 2017-10-12 à 21

•Que se passait-il dans le quartier à cette époque ?

➤Si vous vous souvenez de propos tenus par des proches sur cette période, à Lyon, merci de nous en faire part en répondant dans la section "commentaires" en bas de ce message.
-dans le Progrès de dimanche 22 octobre 17

Capture d’écran 2017-10-24 à 12

Capture d’écran 2017-10-24 à 12